Crédit d’impôt spectacles vivants musicaux : le producteur doit être l’employeur de l’artiste principal

08/10/2021 Par La rédaction
3 min de lecture

Introduit en loi de finances pour 2016, l’article 220 quindecies du CGI prévoit un crédit d’impôt pour dépenses de production de spectacles vivants musicaux, institué en faveur des entreprises exerçant l’activité d’entrepreneur de spectacles vivants, au sens de l’article L. 7122-2 du code du travail, et soumises à l’impôt sur les sociétés.

Selon le BOFIP-Impôts ( BOI-IS-RICI-10-45 ) Le crédit d’impôt est réservé aux entreprises exerçant l’activité d’entrepreneur de spectacles vivants, au titre des dépenses de création, d’exploitation et de numérisation d’un spectacle vivant musical

Sur le même sujet

Voir plus d'articles