Entreprise en difficulté, renonciation à recettes et acte anormal de gestion

11/03/2022 Par La rédaction
5 min de lecture

La juridiction administrative vient de rendre une nouvelle décision en matière d’acte anormal de gestion qui démontre que la preuve du caractère "commercial" d’un abandon de créance n’est pas chose aisée.

 

Les renonciations à recettes et abandons de créances consentis par une entreprise au profit d’un tiers ne relèvent pas, en règle générale, d’une gestion commerciale normale, sauf s’il apparaît qu’en consentant de tels avantages, l’entreprise a agi dans son propre intérêt.

Une société ne peut donc

Sur le même sujet

Voir plus d'articles