Le DAF d'une holding mixte à l'épreuve de la taxe sur les salaires

13/04/2022 Par La rédaction
4 min de lecture

La juridiction administrative vient de rappeler que pour exclure du calcul de la taxe sur les salaires les rémunérations de dirigeants de Holding mixte il convenait d’apporter la preuve que ces dirigeants étaient affectés exclusivement au secteur d’activité entrant dans le champ d’application de la TVA.

Pour mémoire, la taxe sur les salaires est due par les employeurs qui ne sont pas assujettis à la TVA ou qui ne l’ont pas été sur 90 % au moins de leur chiffre d’affaires au titre de l’année civile précédant celle du paiement des sommes imposables (Art. 231-1 du CGI).

Les personnes et organismes qui, l’année