L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

CIR-CII 2019 : Plus que jamais, déposez tôt !

Crédit impôt recherche-innovation
A propos de l'auteur Fondé en 1995 par Larry Perlade, NÉVA est l’un des plus anciens cabinets de conseil dédiés à la mise en œuvre du Crédit Impôt Recherche (CIR), du Crédit Impôt Innovation (CII) et du statut des Jeunes Entreprises Innovantes (JEI). NÉVA réalise chaque année une cinquantaine de missions, tous secteurs d’activités confondus. NÉVA est le cabinet de référence auprès de la communauté des dirigeants diplômés de HEC, et travaille en partenariat avec Business France, l’organisme chargé de promouvoir l’attractivité́ de la France et l’implantation de sociétés étrangères sur notre territoire, en particulier au travers des dispositifs d’aide à la R&D et à l’innovation. Larry Perlade (HEC 82) est mentor pro-bono auprès de l’Incubateur HEC à la Station F Parmi les centaines d’entreprises qui ont fait confiance à NÉVA : Coriolis Telecom, Eki:Metrics, Formetris, MeilleursAgents, MyMedia, 42 Consulting,....

Chronique de Néva du 7 avril 2020

Les PME et startups peuvent demander dès à présent le remboursement immédiat de leur CIR. NÉVA encourage les entreprises à déposer sans attendre leur déclaration de CIR-CII.

Les entreprises qui envisagent de déclarer un Crédit Impôt Recherche (CIR) ou un Crédit Impôt Innovation (CII) au titre de l’année 2019 ont jusqu’au 15 mai 2020 pour déposer leur dossier.

Toutefois, dans le contexte actuel de la crise sanitaire que nous traversons et de ses conséquences économiques, NÉVA attire l’attention des entreprises sur l’importance d’une déclaration anticipée et distille quelques conseils pour préparer efficacement leur dossier.

Remboursement immédiat possible pour les startups et PME éligibles

Afin de soutenir les startups et les PME, le gouvernement vient d’annoncer le déblocage de 4 milliards d’euros, ainsi que la possibilité de demander un remboursement anticipé des crédits d’impôt restituables en 2020, à commencer par le CIR et le CII.

Ainsi, les entreprises qui ne payent pas d’impôts (en cas d’exercice déficitaire ou de reports déficitaires) et qui entrent dans l’une des catégories éligibles – startups, jeunes entreprises innovantes, PME au sens communautaire - peuvent dès maintenant, et sans attendre le dépôt de leur liasse fiscale, procéder à la télé-déclaration de leur CIR-CII 2019 et en obtenir le remboursement anticipé.

« En temps normal, rien n’empêche les entreprises de réaliser ces déclarations avant l’échéance », rappelle Larry Perlade, président fondateur du cabinet NÉVA.

« C’est d’ailleurs notre recommandation chaque année : plus tôt l’entreprise finalise sa déclaration de CIR-CII, plus tôt elle peut espérer recevoir les sommes correspondantes, car en plus du l’avantage mécanique des semaines gagnées, elle bénéficie de délais de traitement moins longs en évitant le goulot d’étranglement du mois de mai. C’est encore plus vrai cette année où l’administration fiscale sera vite débordée par les mesures exceptionnelles annoncées en réponse au contexte sanitaire. »

« L’annonce du gouvernement de la possibilité pour les PME de déclarer leur CIR-CII 2019 avant même le dépôt de leur liasse fiscale contribuera à les aider à passer un cap de trésorerie que l’on anticipe comme très difficile »précise Larry Perlade

« mais il faut rappeler que cela ne les dispense en rien des contraintes et des obligations liées à toute déclaration de CIR-CII : identification rigoureuse des projets éligibles, chiffrage précis de l’assiette des dépenses, respect absolu du formalisme des déclarations , élaboration de dossiers techniques justificatifs solides ».

« L’annonce du gouvernement va permettre aux PME et startups déficitaires d’obtenir rapidement les sommes auxquelles elles peuvent prétendre : dans la période que nous traversons, cet apport de trésorerie pourra se révéler vital pour certaines sociétés. »ajoute Larry Perlade.

En raison du confinement d’une part et du nombre considérable de sujets prioritaires auxquels elle fait face, l’administration pourrait prendre du retard dans le traitement des dossiers de CIR-CII 2019.

C’est pourquoi NÉVA encourage les entreprises à déposer au plus tôt leur dossier.

a lire aussiCrédit impôt recherche-innovationChoisir entre le CIR ou l’IS : bien plus qu’une bataille d’acronymes, un choix stratégiqueCrédit impôt recherche-innovationÉvaluation du Crédit d’impôt recherche - Rapport CNEPI 2021Crédit impôt recherche-innovationCIR : peuvent être qualifiés de techniciens de recherche les salariés ne disposant d’un diplôme dans le domaine scientifiqueCrédit impôt recherche-innovationEvolution de la procédure de contrôle du CIR et du fonctionnement du comité consultatif du CIRCrédit impôt recherche-innovationLe Gouvernement a mis en ligne le guide du CIR 2020Crédit impôt recherche-innovationDépenses de personnel éligibles au crédit d’impôt recherche : la qualification prime le diplôme