L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Le gouvernement autorise l'approbation de la convention entre la France et la Macédoine

Conventions fiscales

Article de la rédaction du 19 janvier 2004

L’article 1 de la loi du 14 janvier 2004 autorise l’approbation de la convention entre le Gouvernement français et le Gouvernement macédonien en vue d’éviter les doubles impositions et de prévenir l’évasion et la fraude fiscales en matière d’impôts sur le revenu et sur la fortune, signée à Paris le 10 février 1999.

Cette nouvelle convention est destinée à remplacer pour ces deux États la convention du 28 mars 1974 qui avait été conclue avec la Yougoslavie.

Les principales caractéristiques de cette convention s’inspirent du modèle OCDE et prévoient notamment l’application de la méthode désormais courante de crédit d’impôt généralisé afin d’éliminer les doubles impositions.

S’agissant des intérêts et redevances : la convention franco-macédonienne maintient l’exonération de toute retenue à la source sur les intérêts et redevances et complète la définition des redevances qui couvrira expressément les redevances pour l’usage de logiciels et pour la fourniture d’informations de nature industrielle, scientifique et commerciale knowhow).

Source : Loi n° 2004-55, JO 15 jan. 2004, p 1121

a lire aussiConventions fiscalesBercy commente au BOFIP-impôts la convention fiscale franco-monégasqueConventions fiscalesL’imposition des gains en capital dans l’Etat de la source ne prive pas l’Etat de résidence de son droit résiduel de taxationConventions fiscalesApprobation de l’avenant à la convention fiscale franco-argentine en matière d’impôts sur le revenu et la fortune