Le Monténégro adhère au cadre inclusif sur le BEPS

05/12/2019 Par La rédaction
1 min de lecture

Le cadre inclusif sur le BEPS accueille le Montenegro, ce qui porte à 136 le nombre total de pays et de juridictions participant sur un pied d’égalité au projet.

Le phénomène d’érosion de la base d’imposition et de transfert de bénéfices (BEPS selon l’acronyme anglais) est à l’origine d’une perte de recettes fiscales de 100 à 240 MD$ par an à travers le monde, selon des estimations prudentes.

Les enjeux sont donc considérables pour les gouvernements du monde entier. Forts du soutien politique des dirigeants du G20, les pays de l’OCDE et du G20 ont conduit une action conjointe afin de remédier aux faiblesses du système fiscal international, susceptibles d’être utilisées à des fins d’érosion de la base d’imposition et de transfert de bénéfices.

Sur le même sujet

Voir plus d'articles