L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Pacte Dutreil : Fabien Roussel propose de porter l’exonération à 90 % et de la plafonner

Droits de mutation et Dutreil

Article de la rédaction du 1er mars 2022

Crédit photo : rangizzz - stock.adobe.com

Le candidat communiste à l’élection présidentielle de 2022, Fabien Roussel, a déposé une proposition de loi reprenant sa proposition de campagne en matière de succession et qui poursuit un objectif double. D’un côté, il propose de sacraliser les petits héritages afin de garantir qu’aucune personne percevant au cours de sa vie l’héritage moyen, à savoir 118 000 €, ne soit touchée par l’impôt. De l’autre côté, il propose de faire payer aux plus aisés leur juste part d’impôt, grâce à un système progressif qui supprime les dispositifs d’optimisation.

Pour atteindre ce double objectif, le député propose une refonte globale du système des droits de mutations à titres gratuits.

Article 1 :

Le député propose que, désormais, les DMTG ne s’appliquent plus au « coup par coup » à chaque transmission, mais qu’ils s’appliquent sur la somme totale qu’un individu reçoit au cours de sa vie, peu importe le lien avec la personne.

Ainsi, il supprime le rappel fiscal des donations antérieures, actuellement fixé à quinze ans et qui permet de profiter des nouveaux abattements en faisant abstraction des transmissions précédentes.

Désormais, c’est l’ensemble des transmissions qui sera pris en compte, ce qui assura une réelle progressivité, la multiplication des transmissions étant le principal canal d’optimisation fiscale des plus riches.

Article 2 :

Il prévoit qu’en dessous 170 000 €, aucun impôt ne sera prélevé sur la succession, quelle que soit sa provenance.

Il institue un abattement exceptionnel de 15 000 €, sur la part de chacun des enfants vivants ou représentés par suite de prédécès ou de renonciation.

Les personnes handicapées conserveraient l’abattement spécifique de 159 325 €

Article 3 :

Il instaure un barème unique pour les DMTG.

Fraction de part nette taxableTarif applicable ( %)

N’excédant pas 25 000 €

5

Comprise entre 25 000 € et 50 000 €

10

Comprise entre 50 000 € et 75 000 €

15

Comprise entre 75 000 € et 100 000 €

20

Comprise entre 100 000 € et 200 000 €

30

Comprise entre 200 000 € et 300 000 €

40

Comprise entre 300 000 € et 600 000 €

50

Au‑delà de 600 000 €

60

Celui‑ci étant désormais composé de 8 tranches et s’appliquant non plus sur les transmissions au coup par coup, mais sur l’ensemble des donations et héritages reçus, le nouveau système sera beaucoup plus progressif de manière à ce que chaque contribuable paie sa juste part d’impôt. Les simulations préalables effectuées démontrent ainsi qu’aucune personne percevant moins de 300 000 euros d’héritage au cours de sa vie ne sera pénalisée dans ce nouveau système.

Article 4 :

Il abroge le régime de l’article 757 B du CGI en matière d’assiurance-vie.

Article 5 :

Il propose de réformer le pacte Dutreil (Art. 787 B du CGI) en proposant que l’exonération soit portée à 90 % mais plafonnée à 2 millions d’euros.

Il abroge également l’abattement de 300 000 € sur la valeur du fonds ou de la clientèle ou sur la fraction de la valeur des titres représentative du fonds ou de la clientèle (CGI, art. 790 A).

Article 6 :

Il propose de plafonner à 100 000 € l’abattement qui s’applique sur la résidence principale (Art. 764 bis du CGI)

Article 7 :

Cet article prévoit de supprimer :

  • l’exonération de certains dons familiaux de sommes d’argent

  • l’abattement de 80 724 € sur la part du partenaire lié au donateur par un pacte civil de solidarité.

  • l’abattement de 80 724 € sur la part du conjoint du donateur.

  • l’abattement de 31 865 € sur la part de chacun des petits-enfant

  • l’abattement de 5 310 € sur la part de chacun des arrière-petits-enfants du donateur.

a lire aussiDroits de mutation et DutreilDispositif Dutreil et prescription du droit de reprise de l'administrationDroits de mutation et DutreilDutreil "réputé acquis" et fonction de direction : la Cour suit la Doctrine sur l'exercice conjoint du donataire et du donateurDroits de mutation et DutreilExonération Dutreil : la condition d’activité doit être vérifiée pendant toute la durée des engagementsDroits de mutationLe dépôt de la déclaration de succession hors délai ne fait pas obstacle au bénéfice de l’exonération « monuments historiques »Droits de mutation et DutreilExonération Dutreil et entreprise individuelle : le montant des liquidités transmises ne doit pas dépasser les besoins normaux de trésorerieDroits de mutation et DutreilDélégation sénatoriale aux entreprises : pour une préservation voire une amélioration du Pacte Dutreil