L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Brown Rudnick conseille Vivendi et Studiocanal dans le cadre de la réorganisation de Mars Films

Deals & levées de fonds
A propos de l'auteur Cabinet d’avocats international, doté de bureaux aux Etats-Unis et en Europe, Brown Rudnick accompagne des clients dans le monde entier dans le cadre de contentieux d’envergure, d’arbitrage international et de transactions complexes. Sa clientèle se compose d’entreprises publiques et privées, de firmes multinationales (Fortune 100) et de start-ups. Il accompagne également des investisseurs, ainsi que les comités de créanciers historiques ou constitués ad hoc dans leurs problématiques de restructuring, tant dans leur pays qu’à l’étranger. Créé il y a plus de 60 ans, Brown Rudnick totalise 230 avocats. Depuis les Etats-Unis, il accompagne régulièrement des clients en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, aux Caraà¯bes et en Amérique latine. Via le Brown Rudnick Center for the Public Interest, le cabinet a créé une approche innovante pour développer ses actions en pro bono, actions de bienfaisance et à portée communautaire.

Communiqué du 9 septembre 2021

Brown Rudnick LLP a assisté Vivendi et Studiocanal dans la construction et la présentation d’une solution de poursuite de l’exploitation du catalogue de la société Mars Films, premier distributeur indépendant français, en redressement judiciaire depuis le 1er août 2019.

Cette opération est structurée autour de l’incorporation d’une partie des créances détenues sur Mars Films, dont les créances du groupe Vivendi, nécessaire à la reconstitution des capitaux propres de la société, d’un remembrement des droits de Mars Films sur son catalogue et d’une réorganisation financière globale.

Le Tribunal de Commerce de Paris a arrêté, le 11 août 2021, le plan de redressement de Mars Films par voie de continuation permettant ainsi d’assurer la permanence du catalogue de la société.

Le jugement, citant les propos du vice-procureur de la République, a salué un « projet de plan atypique, élaboré grâce à une ingénierie économique complexe, qui permet de sauvegarder le catalogue de films, qui est un patrimoine culturel ».

L’équipe de Brown Rudnick était composée de Pierre-Alain Bouhenic, associé, et Louis Gibon, collaborateur.

a lire aussiDeals & levées de fondsBrown Rudnick conseille le Groupe La Dépêche du MidiNomination et mouvementBrown Rudnick renforce son département « Contentieux et Arbitrage »