L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

KGA Avocats conseille One More Company dans le cadre du rachat d'Evercontact

Deals & levées de fonds
A propos de l'auteur L’histoire de KGA commence en 1945 avec celle de son fondateur Théo Klein, personnalité marquante du Barreau et de la société civile, qui prête serment cette année là et commence à exercer aux barreaux de Paris et d’Israël. Théo Klein développe une clientèle personnelle puis s’allie en 1973 à des avocats avocats d’affaires et de conseils juridiques en s’installant à l’adresse historique du 44, avenue des Champs-Elysées. Ce cabinet devient Klein & Associés en 1978. Théo Klein y réunit autour de lui 5 avocats. Des clients de premier plan, attirés par son charisme et son talent, le suivent dans son déploiement. L’aventure collective peut commencer. Le cabinet, attentif dès son origine à l’internationalisation de la vie des entreprises, se positionne rapidement au sein du Barreau d’affaires naissant, avec une clientèle incarnée par des capitaines d’industrie et de grands opérateurs de l’époque dans le domaine notamment de la communication (Jean-Luc Lagardère, Sylvain Floirat), de la finance (Edmond de Rothschild) et de l’industrie des loisirs (Gilbert Trigano). En se rendant très tôt dans les entreprises pour mieux comprendre leurs attentes, Théo Klein peut d’ailleurs être considéré comme précurseur de ce qu’est aujourd’hui l’exercice moderne de la profession d’avocat. Le cabinet s’impose également dès cette époque comme un interlocuteur privilégié du gouvernement français, de certains Etats du continent africain et de sociétés israéliennes. Au fil des ans, le cabinet se forge une solide réputation auprès des industries et entreprises de défense, des acteurs des secteurs des médias et télécommunications, des infrastructures autoroutières, des transports terrestres et aériens, des biotechnologies, ou encore du sport. Une orientation davantage sectorielle du cabinet et la connaissance approfondie de ses clients, issue de relations partenariales à long terme, lui permettent de se positionner comme un interlocuteur particulièrement prisé par une clientèle réputée. Les années 2000 marquent une nouvelle ère avec la mise en place d’une équipe renouvelée de dirigeants menée par François Klein. La cohésion du cabinet s’en trouve encore renforcée, sous le nom de KGA. Aujourd’hui, si le cabinet est régi comme une entreprise, avec dynamisme et efficacité, KGA a conservé de sa structure originelle et de ses racines, un esprit de corps et une convivialité forte particulièrement appréciée par ses clients.

Communiqué du 8 septembre 2016

Les dirigeants de la startup américaine One More Company ont été conseillés par Véronique Dutoit, associée du département corporate du cabinet KGA Avocats lors du rachat de son concurrent Evercontact et s’attaquent aux leaders de la business intelligence.

Créé en 2015 par Florian Seroussi à New-York, One More Company a très rapidement développé les solutions Sende.rs et Trackbuster destinées aux entreprises, leur proposant l’intégration automatique de cartes de visites virtuelles dans chaque e-mail expédié ou encore en accélérant le scan de milliers de CV reçus lors de recrutement.

Grâce à ce rachat, One More Company compte enrichir et préciser sa base de " data intelligence " en permettant notamment de fournir régulièrement à ses clients des informations à jour. En effet, le logiciel de la startup française Evercontact balaie les emails reçus et détecte automatiquement toutes coordonnées mentionnées - mail, numéros de téléphone, adresse…​- et induit une mise à jour régulière des carnets d’adresse ou CRM.

L’ambition de cette jeune pousse dépasse les frontières qui n’exclut pas un jour de détrôner Rapportive, FullContact ou encore Google qui se satisfait d’exploiter les échanges via Gmail pour dégrossir ses offres publicitaires.

Axa Strategic Venture et Aurinvest, fonds d’investissements de la première heure de Evercontact et One More Company, ont participé à cette aventure. Au total, One More Compagny a levé 2 millions d’euros pour lui permettre de conclure ce rachat en cash et en stocks.

Les intervenants :

  • Conseils acquéreur : KGA Avocats représenté par Véronique Dutoit, associée du département corporate / Diligence financière : 2C Finance représenté par Benjamin Bitton

  • Conseil juridique cédants : Nexo Avocats représenté par Arnaud de Corbière, associé et Blackstone Société d’Avocats représenté par Adrien Jelic, associé

  • Investisseurs : Axa Strategic Venture et Aurinvest