L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Truffle Capital annonce la dixième édition du palmarès des 100 premiers éditeurs de logiciels en Europe

Economie
A propos de l'auteur Fondée en 2001, Truffle Capital est une société de Venture Capital européenne indépendante, spécialisée dans les technologies de rupture des secteurs IT (FinTech et InsurTech) et des Sciences de la Vie (BioTech et MedTech). Truffle Capital a pour mission d’accompagner la création et le développement de jeunes entreprises innovantes, capables de devenir les leaders de demain. Présidée par Patrick Kron aux côtés de Philippe Pouletty et Bernard-Louis Roques, cofondateurs et directeurs généraux, Truffle Capital a levé 1,1 milliard de dollars d’actifs et soutenu depuis sa création plus de 70 entreprises dans les secteurs des technologies digitales et des sciences de la vie. Fin 2017, Truffle Capital a réalisé avec succès les premiers closings de ses 2 nouveaux fonds institutionnels, Truffle Financial Innovation Fund et Truffle BioMedTech Fund, ainsi que le closing d’un fonds dédié au FRR (« Fonds de Réserve pour les Retraites »). En décembre 2019, Truffle Capital annonce le succès de sa levé de Fonds pour près de 400 millions d’euros pour ses Fonds de Venture Capital : Truffle BioMedTech et Truffle Financial Innovation.

Communiqué du 16 novembre 2015

Truffle Capital, acteur majeur du capital-risque européen, publie la dixième édition de son Truffle 100, palmarès des 100 premiers éditeurs de logiciels en Europe. Le « Truffle 100 Europe » est réalisé en partenariat avec les firmes d’analystes IDC et le Groupe CXP qui ont mené l’étude qui a servi à la publication de l’indice et avec l’appui de l' Essec Business School.

Né en 2005, à l’initiative de TRUFFLE CAPITAL et de Bernard-Louis Roques et réalisé par le Groupe CXP, le « Truffle 100 France » a fêté son 11ème anniversaire en avril 2015 et est devenu l’indice de référence pour mesurer l’activité de l’industrie du logiciel en France. Le « Truffle 100 Europe » a suivi en 2006 avec une reconnaissance égale pour prendre la température de l’industrie du logiciel au plan européen.

« A en juger par son succès, il semble que le Truffle 100 a trouvé sa place dans le secteur européen du logiciel et contribue à son écosystème : plus de 100.000 personnes utilisent chaque année cet outil de recherche gratuit pour prendre la mesure du secteur, obtenir des données chiffrées et enrichir leur vision du marché européen du logiciel.

Forts de 44 milliards d’euros de chiffre d’affaires global, 67.000 emplois dans la R&D, 5,2% de croissance et 7 milliards d’euros investis dans la recherche, les éditeurs de logiciels sont devenus une composante majeure de l’économie européenne, ainsi que sa principale source d’innovation. Alors que des changements de paradigmes importants se profilent à l’horizon, principalement dûs à la mobilité, l’avènement du cloud computing et l’arrivée sur le marché de nouvelles applications, ces entreprises connaissent actuellement des mutations tout autant difficiles que passionnantes. Une nouvelle page de l’histoire de l’industrie est sur le point de s’ouvrir et, eu égard à sa capacité de résilience et sa faculté d’adaptation - que nous n’avons eu de cesse de souligner année après année dans le Truffle 100 - nous avons des raisons de nous montrer optimistes »,commente Bernard-Louis Roques, Directeur Général et co-fondateur de Truffle Capital.

En 2014, le cloud computing est devenu un marché important pour beaucoup d’éditeurs de logiciels européens. Un certain nombre d’entre eux étaient déjà impliqués dans le cloud computing avant 2014, mais à la faveur d’une montée en flèche des acquisitions et des investissements en R&D, cette tendance s’est accrue de manière significative l’an dernier. Aujourd’hui, de nombreux éditeurs de logiciels européens sont des entreprises hybrides et combinent une branche logicielle traditionnelle, caractérisée par de faibles taux de croissance, et une branche cloud computing, plus réduite, mais bénéficiant de taux de croissance généralement élevés. Leur succès dépendra de leur capacité à gérer cette transition vers le cloud computing sans provoquer un effondrement des ventes de licences traditionnelles »,souligne Bo Lykkegaard (IDC).

« Nous sommes entrés définitivement dans l’ère numérique. Si toutes les entreprises n’ont pas encore opéré leur transformation, il existe désormais une réelle prise conscience, partagée par tous, des enjeux du digital…​ Pour satisfaire ces enjeux, potentiellement immenses, le monde de l’édition logicielle s’adapte, et le Truffle 100 Europe en témoigne. Les nouvelles solutions proposées intègrent les technologies SMAC (Social, Mobile, Analytics, Cloud..), pour répondre à la demande de l’utilisateur métier qui réclame aujourd’hui des outils customer-oriented et web-designed, l’accès à des applications mobiles, des outils de pilotage agiles, des tableaux de bord visuels et faciles à interpréter, des fonctions d’analyse capables de valoriser des données de plus en plus volumineuses et de moins en moins structurées. Les éditeurs ont compris que c’est dans les infrastructures cloud et les applicatifs SaaS que se trouve aujourd’hui la plus forte dynamique du marché (avec des croissances entre 30 et 40%) et révisent leur business model pour asseoir leur développement sur un chiffre d’affaires récurrent. Enfin, éditeurs, intégrateurs, sociétés de services et courtiers du cloud travaillent à apporter aux logiciels une dimension "service" à forte valeur ajoutée et orientée métier: celle qui fera la différence, dopera la compétitivité des entreprises et accélérera leur modernisation »,commente Laurent Calot (CXP).

1.Rappel de la synthèse de 2013 :

Pour 2013, les chiffres du Truffle 100 Europe avaient mis en exergue la zone de turbulences touchant l’industrie de l’édition de logiciels, et la nécessité de s’adapter à une nouvelle conjoncture moins favorable et nécessitant de profondes mutations pour s’adapter à la transition des activités. On notait alors un degré de risque élevé avec une situation de surinvestissement, et une baisse des taux de croissance.

2.Eléments 2014 :

Pour 2014 le Truffle 100 Europe marque une bonne reprise de la croissance avec un chiffre d’affaires total à 62,2 Md€, en hausse de 8,3% par rapport à 2013 (+2,7% en 2013). Les éditeurs de logiciels français représentent 12,2% du chiffre d’affaires total du Truffle 100 avec 22 éditeurs (contre 11,9% avec 21 éditeurs en 2013) et se rapprochent de la deuxième marche du classement. Ils sont précédés par les éditeurs allemands toujours en tête (49,8% avec 17 sociétés), et talonnent le Royaume-Uni en deuxième position (12,4% avec 19 sociétés).

Le palmarès des leaders nationaux d’envergure mondial reste inchangé : SAP reste en tête suivi de Dassault Systèmes en deuxième position, et de Sage et Hexagon respectivement en troisième et quatrième position.

Les ventes de logiciels sont en augmentation 6% à 44,419 Md€.

Les chiffres pour 2014 confirment également une concentration du chiffre d’affaires sur le Top 25 (en hausse de 2 points à 77%), ainsi que le désengagement des marchés financiers déjà souligné en 2013. On notera également toujours un engagement fort en faveur de l’innovation et de la R&D, avec un investissement total stable à 7 Md€.

Les chiffres marquants du « Truffle 100 Europe » 2014 :

  • Reprise d’une bonne croissance du chiffre d’affaires en hausse de 8,3% à 62,2 Md€, contre +2,7% à 57,4 Md€ en 2013. 77% de celui-ci a été réalisé par les 25 premières sociétés du classement (75 % en 2013);

  • Déclin de la solidité financière : 42 sociétés ont un chiffre d’affaires supérieur à 200 M euros (comparé à 50 en 2013); 65 sociétés ont un chiffre d’affaires supérieur à 100M euros (comparé à 67 en 2013) et 94 à 50M euros (comparé à 98 en 2013).

  • Ventes de logiciels en croissance de +6% à 44,4 Md€, contre 42 Md€ en 2013.

  • En 2014, 54 sociétés du « Truffle 100 Europe » sont cotées en bourse (contre 56 en 2013) et représentent 81,6% du chiffre d’affaires (80,6% en 2013), 77,5% des dépenses R&D et 94,7% des investissements en R&D stables comparé 2013 (95%) ;

  • Le montant des investissements en R&D est resté stable à 7 Md€, contre 6,9 Md€ en 2013.

Méthodologie du palmarès

Le palmarès Truffle 100 est réalisé par le Groupe CXP et IDC. Certaines données, de nature confidentielle, sont traitées uniquement de façon agrégée. Le questionnaire de participation au palmarès est disponible sur le site www.truffle100.com. Les entreprises souhaitant participer peuvent s’inscrire à tout moment.