L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Frais de carburant : barème applicable au titre des revenus de 2016

Article de la rédaction du 1er février 2017

L’article 302 septies A ter A du CGI prévoit que les frais relatifs aux carburants consommés lors des déplacements professionnels de l’exploitant peuvent être enregistrés forfaitairement d’après un barème qui est publié chaque année.

S’agissant des dépenses de carburant supportées par l’exploitant, seules les entreprises individuelles relevant de l’impôt sur le revenu soumises de plein droit ou sur option au régime simplifié d’imposition et ayant opté pour la comptabilité super-simplifiée peuvent bénéficier de la mesure. Par suite les personnes morales en sont exclues.

Cette mesure de simplification concerne :

  • les frais relatifs aux carburants (…​) : il s’agit des dépenses d’essence, de gazole, de GPL utilisés comme carburants à l’exclusion des frais relatifs à l’entretien, la réparation, l’assurance ou l’amortissement du véhicule ;

  • (…​) consommés lors de déplacements professionnels : les frais de carburant supportés à raison des déplacements ou voyages peuvent faire l’objet d’une évaluation forfaitaire dès lors qu’ils correspondent effectivement à des dépenses professionnelles effectuées pour les besoins de l’entreprise.

Les dépenses de carburant à prendre en compte sont déterminées par application d’un barème forfaitaire au nombre de kilomètres parcourus à titre professionnel.

L’exploitant doit donc être en mesure de justifier de l’utilisation professionnelle du véhicule et du kilométrage parcouru à ce titre.

Le barème à utiliser qui se distingue de celui concernant l’évaluation des frais professionnels des salariés et des professions non commerciales, est publié chaque année par l’administration.

Ces dispositions restent sans incidence sur les modalités de déduction des autres dépenses afférentes aux véhicules (assurance, entretien, etc.).

La forfaitisation des frais de carburant constitue une simple faculté offerte aux contribuables.

Les tableaux ci-après, relatifs aux véhicules automobiles, d’une part, aux vélomoteurs, scooters et motocyclettes, d’autre part, précisent le barème applicable au titre de l’année 2016 des frais de carburant en euro au kilomètre à appliquer en fonction de la puissance fiscale ou de la cylindrée du véhicule utilisé.

  • Évaluation au titre des revenus de 2016 des frais de carburant applicables aux automobiles

Puissance fiscaleFrais de gazole au kmFrais de super sans plomb au kmFrais de GPL au km

3 à 4 CV

0,061 €

0,086 €

0,053 €

5 à 7 CV

0,075 €

0,106 €

0,065 €

8 et 9 CV

0,090 €

0,125 €

0,078 €

10 et 11 CV

0,101 €

0,141 €

0,088 €

12 CV et

0,112 €

0,157 €

0,098 €

  • Évaluation au titre des revenus de 2016 des frais de carburant applicables aux deux-roues motorisés (vélomoteurs, scooters et motocyclettes)

Cylindrée ou puissanceFrais de carburant au km (en euros)

< 50 cm3

0,028 €

de 50 cm3 à 125 cm3

0,057 €

3, 4 et 5 CV

0,072 €

au-delà de 5 CV

0,099 €

a lire aussiImpôt sur les sociétésPas d'acte anormal de gestion quand l'acquisition d'un usufruit temporaire permet d’économiser des loyersImpôt sur le revenuRevenus fonciers : le contribuable qui se réserve la jouissance d'un immeuble ne peut déduire les charges exposées pour ce bienImpôt sur le revenuFrais de carburant : barème applicable pour l’année 2020Impôt sur les sociétésClause de garantie de passif : traitement fiscal de l'indemnité versée venant compenser une charge qui n'est pas déductibleImpôt sur le revenuDéduction des charges afférentes à un logement vacant : il faut prouver que le bien était destiné à la locationRevenus professionnelsLes droits acquittés sur des biens par nature professionnels sont déductibles des revenus professionnels de l’héritier ou du donataire