Taxation d'office des profits de construction : mise en demeure et déclaration de plus-value immobilière

02/08/2021 Par La rédaction
3 min de lecture

Le Conseil d’Etat vient de rendre une décision dans le cadre d’une procédure de taxation d’office de profits de construction et de majoration pour activité occulte.

Rappelons qu’en application de l’article 35-I du CGI les bénéfices réalisés par les personnes physiques qui, à titre habituel, achètent des biens immeubles, en vue d’édifier un ou plusieurs bâtiments et de les vendre, en bloc ou par locaux présentent le caractère de BIC.

Par ailleurs, soulignons que l’activité occulte est réputée exercée lorsque le contribuable n’a pas déposé dans le délai légal les déclarations qu’il était tenu de souscrire et soit n’a pas fait connaître son activité à un centre de formalités des entreprises

Sur le même sujet

Voir plus d'articles