Déduction des charges afférentes à un logement vacant : il faut prouver que le bien était destiné à la location

01/12/2020 Par La rédaction
2 min de lecture

La Cour Administrative d’Appel de Marseille vient de rappeler qu’il appartient au propriétaire qui entend déduire les charges afférentes à un logement resté vacant d’apporter la preuve que  l’immeuble était effectivement destiné à la location.

Les charges afférentes aux logements dont le propriétaire se réserve la jouissance ne peuvent pas venir en déduction pour la détermination du revenu foncier compris dans le revenu global soumis à l’impôt sur le revenu. La réserve de jouissance est établie, notamment, par l’accomplissement ou non de diligences ayant pour objet de donner le bien en location. Il appartient au propriétaire d’apporter la preuve qu’il a offert à la location pendant l’année en cause le logement resté vacant au titre duquel il demande la déduction de charges foncières

Sur le même sujet