L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

La taxe sur la cession de terrains nus rendus constructibles de l'article 1605 nonies du CGI

Article de la rédaction du 14 mars 2012

Crédit photo : JeanLuc - stock.adobe.com

L’administration fiscale commente dans une nouvelle instruction le régime de la taxe, codifiée sous l’article 1605 nonies du CGI, sur la cession à titre onéreux de terrains nus ou de droits relatifs à des terrains nus rendus constructibles du fait de leur classement, postérieurement au 13 janvier 2010.

La loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche du 27 juillet 2010 (Art. 55) a institué une taxe, codifiée sous l’article 1605 nonies du CGI.

Cette taxe est due par le cédant sur la cession à titre onéreux de terrains nus ou de droits relatifs à des terrains nus rendus constructibles du fait de leur classement, postérieurement au 13 janvier 2010 :

  • par un plan local d’urbanisme ou par un autre document d’urbanisme en tenant lieu, en zone urbaine ou à urbaniser ouverte à l’urbanisation ou,

  • par une carte communale, dans une zone où les constructions sont autorisées,

  • ou par application de l’article L. 111-1-2 du code de l’urbanisme. Cette taxe s’applique quelle que soit la qualité du cédant.

L’administration précise :

  • Le champ d’application de la taxe

  • les personnes redevables

  • les biens concernés

  • les opérations imposables

  • les opérations exonérées

  • les modalités de détermination de la taxe

  • les obligations déclaratives et de paiement de la taxe

Pour aller plus loin

Source : BOI 8 M-2-12

a lire aussiTVATVA sur marge dans l'affaire Icade Promotion : l'avocat général a rendu ses conclusionsPlus-values immobilièresPlus-value et dépendances : quelle que soit sa formulation dans l'acte un terrain à bâtir...reste un terrain à bâtirPlus-values immobilièresDes parcelles vendues comme terrain à bâtir ne peuvent être regardées comme des dépendances immédiates et nécessairesTVATVA sur marge et marchand de biens : questions préjudicielles renvoyées à la CJUEImpôts FonciersLa date d'achèvement des travaux, au sens fiscal, s'entend de la date à laquelle la construction est habitableTVATVA et taxation sur la marge des opérations immobilières : le " wait and see " du Gouvernement