Transformation d'un hôtel-restaurant en studios et chambres meublés : une qualification en travaux de reconstruction remise en cause

08/03/2022 Par La rédaction
4 min de lecture

Pour le Conseil d’Etat, les travaux de transformation d’un ancien hôtel-restaurant (et son ancienne maison de gardien) en studios et chambres meublés qui n’affectent pas de manière importante le gros œuvre et ne sont pas d’une ampleur suffisante, ne peuvent être qualifiés de travaux de reconstruction.

Les travaux qui doivent être regardés comme des travaux de réparation et d’entretien (Art. 31-I-1°-a du CGI) ou comme des travaux d’amélioration (Art. 31-I-1°-b du CGI) s’entendent de ceux qui ont pour objet de maintenir ou de remettre un immeuble en bon état et d’en permettre un usage normal, ou d’en améliorer le confort ou les prestations,

Sur le même sujet

Voir plus d'articles