L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Les SCPI et OPCI grand public au premier semestre 2015 : attractivité record

Economie
A propos de l'auteur L'Association française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM) promeut, représente et défend les intérêts de ses adhérents, les gestionnaires de fonds d'investissement alternatif (FIA) en immobilier (SCPI, OPCI et autres FIA « par objet »). Créée en 1975, L’ASPIM est une association à but non lucratif, qui réunit tous les acteurs du métier de la gestion des fonds immobiliers non cotés. Ses adhérents sont les Sociétés de Gestion de Portefeuille (SGP) de SCPI, OPPCI, OPCI et autres FIA en immobilier agréées par l’AMF, qu’elles soient filiales de groupes bancaires, d’assurance, de gestion immobilière étrangère ou entrepreneuriales. L’ASPIM défend les intérêts de ses adhérents qui sont les sociétés de gestion de fonds d'investissement alternatif (FIA) en immobilier (SCPI, OPCI, OPPCI et autres FIA par objet) et participe à leur développement à travers l’innovation produits, la réglementation, la fiscalité, la distribution et fédère l’ensemble de la profession.

Communiqué du 3 septembre 2015

Les statistiques ASPIM-IEIF pour le premier semestre de 2015 confirment une nouvelle fois la forte attractivité auprès des épargnants des fonds d’investissement en immobilier que sont les SCPI et les OPCI « grand public ».

Chiffres clés au 30 juin 2015 (Statistiques ASPIM – IEIF)

SCPI :

  • 166 SCPI gérées par 27 groupes

  • Capitalisation : 34,98 milliards €

  • Collecte nette (1) : 1 857,24 millions €

  • Transactions sur le marché secondaire : 318,66 millions € (soit 0,91% de la capitalisation)

  • Retraits non compensés : 7,97 millions €

  • Collecte brute (2) : 2 183,87 millions € (soit 6,24% de la capitalisation)

  • Augmentation de capital (3) : 1 865,21 millions € par 51 SCPI de 24 groupes de gestion

OPCI « grand public » :

  • 11 OPCI « grand public » gérés par 8 groupes

  • Capitalisation : 3,28 milliards €

  • Collecte nette (4) : 1 246,3 millions €

  • _(1) Augmentation de capital – Retraits non compensés par des souscriptions.

  • (2 )Augmentation de capital + Transactions sur le marché secondaire.

  • (3) Ensemble des souscriptions venant augmenter le capital et destinées à l’achat d’immeubles.

  • (4) Augmentation de capital – Retraits non compensés par des souscriptions._ 

Collecte nette

  • SCPI

Au cours des six premiers mois de 2015, les SCPI ont bénéficié d’une collecte nette totale de 1,86 milliard €, en augmentation sensible par rapport à la même période de 2014 (+ 47,5%) qui constituait déjà un record historique. Cette forte hausse se remarque dans toutes les catégories de ces fonds immobiliers. On remarque la tendance durablement élevée de cette collecte depuis 4 ans. A compter de 2012, la collecte nette des SCPI au premier semestre a toujours été supérieure à 1,1 milliard €.

  • OPCI « grand public »

L’OPCI accessible au « grand public » confirme de son côté sa remarquable montée en puissance constatée depuis 2011. La collecte nette globale des six premiers mois de l’année se monte à 1.246,30 millions € contre 813,32 millions € sur l’ensemble de l’exercice 2014. La mobilisation des grands réseaux de banques et de compagnies d’assurance explique la progression de la collecte de ce fonds d’investissement immobilier principalement distribué sous forme d’unités de compte de contrats d’assurance-vie.

Capitalisation

  • SCPI

Au 30 juin 2015, la capitalisation globale des SCPI approchait les 35 milliards € (34.977 millions), en hausse de 6,3% par rapport au 31 décembre 2014, date à laquelle le volume des SCPI avait franchi pour la toute première fois le seuil des 30 milliards €. Pour rappel, le volume global des SCPI a été multiplié par 4,43 par rapport à 1999, 3,04 par rapport 2004 et 1,84 par rapport à 2009.

  • OPCI « grand public »

Au 30 juin 2015, la capitalisation des OPCI « grand public » se montait à 3,28 milliards €, en hausse de 60,57% par rapport à la fin 2014 (2,04 milliards €).

Marché secondaire

Avec 318,7 millions € de parts échangées au cours du premier semestre de 2015, le marché secondaire des SCPI connaît une évolution notable (+30,2%) par rapport aux six premiers mois de l’exercice précédent. Rapporté au total de la capitalisation, ce marché reste toutefois peu actif avec un taux de rotation semestriel des parts inférieur à 1% (0,91%).  S’il est traditionnellement peu « profond », le marché des parts de SCPI ne souffre toutefois d’aucun problème de liquidité : au 30 juin 2015, les parts en attente de cessions des SCPI à capital fixe se limitaient à 80,56 millions € et les retraits non compensés des SCPI à capital variable à seulement 7,97 millions €.

Pour Arnaud Dewachter, Délégué général de l’ASPIM,« la collecte globale historiquement élevée des SCPI et des OPCI « grand public » confirme la complémentarité commerciale de ces véhicules qui diffèrent par leurs caractéristiques techniques et fiscales. En outre, ce succès démontre aussi bien le besoin des ménages en épargne longue que la confiance de ces derniers dans ces fonds immobiliers qui bénéficient du label dû à la directive AIFM. Ces nouveaux capitaux contribuent en contrepartie à financer les besoins immobiliers de plus en plus variés et modulables des entreprises et ménages de notre pays. Ils nourrissent donc un cercle durablement vertueux pour notre économie ».