L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Conditions d’attribution et montants des aides à l’acquisition ou à la location de véhicules peu polluants

Lutte contre les pollutions

Article de la rédaction du 31 mai 2020

Crédit photo : stock.adobe.com

Le Gouvernement publie un décret modifiant les conditions d’attribution et les montants des aides à l’acquisition ou à la location de véhicules peu polluants.

Pour la période du 1er juin au 31 décembre 2020, le présent décret introduit les modifications suivantes :

  • le bonus pour les véhicules électriques de moins de 45 000 € est augmenté et un bonus de 2000€ est mis en place pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable ;

  • le plafond de revenu fiscal de référence par part permettant de bénéficier de conditions et de montants de prime plus favorables est relevé de 13 489 € à 18 000 € ;

  • le montant de la prime à la conversion est augmenté jusqu’à 3 000 € pour un véhicule thermique et jusqu’à 5000 € pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable.

  • le périmètre des véhicules éligibles à la mise au rebut dans le cadre de la prime à la conversion est élargi aux véhicules classés Crit’Air 3 pour tous les bénéficiaires ;

A partir du 1er juin 2020, le présent décret introduit les modifications suivantes :

  • si une collectivité bonifie la prime à la conversion pour les personnes habitant ou travaillant dans les zones à faibles émissions, l’Etat doublera cette bonification, dans la limite de 1000 euros par prime ;

  • une prime est instaurée pour la transformation d’un véhicule à motorisation thermique en motorisation électrique à batterie ou à pile à combustible ;

  • le montant du bonus pour l’achat d’un vélo à assistance électrique est identique au montant de l’aide attribuée par la collectivité territoriale ou le groupement de collectivités territoriales, dans la limite de 200 euros.

a lire aussiChiffres utilesBarème kilométrique 2021TVAException à l’exclusion du droit à déduction de la TVA et véhicules donnés en location le juge censure la doctrine