L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Doublement de la « prime à la casse des chaudières »

Transition énergétique

Article de la rédaction du 27 octobre 2011

Crédit photo : denboma - stock.adobe.com

Le 21 avril dernier, Eric BESSON, Ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economique numérique, a annoncé la mise en place d’une « prime à la casse » des chaudières usagées au fioul domestique.

Cette prime, financée par les fournisseurs et mise en œuvre avec le concours de l’État, a pour objectif d’aider les Français à réduire durablement leur facture de chauffage par l’installation d’une chaudière plus performante.

Pour le changement d’une chaudière de plus de 15 ans, cette prime s’élève à :

  • 100 €, au moins, pour l’achat d’une chaudière basse température

  • et à 250 €, au moins, pour l’achat d’une chaudière à condensation.

Comment bénéficier de la prime à la casse des chaudières ?

Dans le cadre d’un nouveau communiqué, Eric Besson vient d’annoncer qu’exceptionnellement, du 15 septembre au 13 décembre 2011, la prime à la casse accordée par les distributeurs d’énergie pour une chaudière fioul à condensation est doublée par les fabricants de matériels de chauffage participant à l’opération : ceux-ci offrent donc également 250 € minimum pour le remplacement d’une chaudière de plus de 15 ans par une chaudière fioul condensation en complément de la « prime à la casse des chaudières ». Le montant atteint alors 500 € minimum.

Warning
Attention : cette offre n’est valable que sur les chaudières fioul à condensation