L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

L’UFF poursuit son soutien au cinéma et lance sa septième campagne SOFICA

Nomination et mouvement
A propos de l'auteur Créée en 1968, l’Union Financière de France est une banque spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine. Elle accompagne ses clients particuliers et chefs d’entreprise. Sa gamme de solutions, construite en architecture ouverte, comprend l’immobilier, les valeurs mobilières et l’assurance vie ainsi qu’un large éventail de produits destinés aux entreprises (plan d’épargne retraite, plan d’épargne salariale, gestion de liquidités à moyen terme, etc.). L’Union Financière de France dispose d’un réseau dense présent partout en France et est composée de 1 500 salariés, dont plus de 1 200 dédiés au conseil. L’Union Financière de France compte 211 000 clients, dont 187 000 particuliers et 24 000 entreprises. Union Financière de France Banque est cotée sur Euronext Paris Compartiment B Code Euroclear 3454 - Code ISIN FR0000034548.

Communiqué du 12 octobre 2016

Lundi, pour la 7e année consécutive, l’UFF a lancé sa campagne dédiée au SOFICA. Avec une enveloppe identique à celle de 2015, de 16 M€, l’UFF propose à ses clients une solution de réduction de leur impôt sur le revenu (1) permettant d’aller au-delà du plafonnement des niches fiscales.

Quatre partenaires ont été référencés par l’UFF cette année pour constituer son offre de SOFICA :

  • CINEMAGE 12

  • SOFITVCINE 5

  • INDEFILMS 6

  • CINEVENTURE 3

La SOFICA constitue à la fois un outil de diversification permettant d’alléger sa note fiscale et un soutien à l’industrie cinématographique française. En 2015, près de 2 200 clients de l’UFF ont souscrit à une SOFICA, pour un montant moyen d’investissement d’environ 7400 € (2).

Avec des collectes de 16 M€ en 2015 et 15,5 M€ pour 2014, l’UFF s’impose comme leader du marché français de la SOFICA. Pour 2016, elle dispose de 25 % de l’enveloppe globale de 63 M€ accordée par le CNC.

(1). Afin de bénéficier de la réduction d’impôt, les souscripteurs doivent conserver leurs titres durant 5 ans minimum à compter de la souscription. L’investissement dans le secteur du cinéma et de l’audiovisuel présente un risque de perte en capital.

(2) Source : Direction de l’offre financière_