L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

L'OCDE et l'ATAF continuent de renforcer leur coopération fiscale en Afrique

Fiscalité à l'étranger
A propos de l'auteur L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) est une organisation internationale qui œuvre pour la mise en place de politiques meilleures pour une vie meilleure. Notre objectif est de promouvoir des politiques publiques qui favorisent la prospérité, l’égalité des chances et le bien-être pour tous. Nous nous appuyons sur près de 60 ans d’expérience et de connaissances pour préparer le monde de demain. En étroite collaboration avec les pouvoirs publics, les acteurs économiques et sociaux ainsi que les représentants de la société civile, nous établissons des normes internationales et proposons des solutions fondées sur des données factuelles en réponse aux défis du monde d’aujourd’hui. De l'amélioration des performances économiques à la création d'emplois, de la promotion de systèmes éducatifs efficaces à la lutte contre l'évasion fiscale internationale, nous sommes un forum et un centre de connaissances uniques. Nous mettons des données, analyses et conseils sur les politiques publiques à la disposition des dirigeants tout en facilitant le partage d’expériences et de bonnes pratiques entre les pays et les acteurs du changement.

Communiqué du 18 juin 2018

L’OCDE et l’African Tax Administration Forum (ATAF) ont signé ce 19 juin un protocole d’accord (MoU) jusqu’en juin 2023, acceptant de continuer à travailler ensemble pour améliorer les systèmes fiscaux en Afrique.

Le protocole d’accord définit leur coopération en vue de la réalisation de l’objectif commun de promouvoir des systèmes fiscaux et des administrations efficaces et équitables en Afrique.

Logan Wort, Secrétaire Exécutif de l’ATAF, a déclaré que« l’ATAF a fait d’énormes progrès dans sa capacité à offrir des avantages concrets et tangibles aux administrations membres.Notre assistance technique ciblée pour endiguer les flux financiers illicites qui érodent l’assiette fiscale de l’Afrique dans des secteurs clés, Les deux organisations entretiennent des relations privilégiées qui ont contribué au partage des connaissances et au développement d’une meilleure politique fiscale pour l’Afrique et aux compétences techniques des administrateurs des recettes africaines.»

«Cela a été un privilège de s’associer à l’ATAF au cours des neuf dernières années», a déclaré Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique fiscale et d’administration de l’OCDE.

«Notre travail avec les pays africains est un élément essentiel. normes fiscales internationales. La mobilisation des ressources intérieures est essentielle pour atteindre les objectifs de développement durable. Le programme d’action d’Addis-Abeba a également reconnu le caractère universel des défis fiscaux du XXIe siècle.»a précisé M. Pascal Saint-Amans.

Source : OCDE

a lire aussiDroits de mutationImpôt sur les successions : l’OCDE favorable à une limitation des exonérations et des allégements fiscauxEvasion fiscaleBercy commente au BOFIP les stipulations de convention multilatérale BEPS retenues par la FranceConventions fiscalesL’imposition des gains en capital dans l’Etat de la source ne prive pas l’Etat de résidence de son droit résiduel de taxation