L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Phillips collectionne les records pour l’art ultra-contemporain

Marché de l'art
A propos de l'auteur Artmarket est l'acteur global du Marché de l'Art avec entre autres son département Artprice qui est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art avec plus de 30 millions d'indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l'Art au monde, bibliothèque constituée de 180 millions d'images ou gravures d'œuvres d'Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens. Artmarket avec son département Artprice, enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l'Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artmarket.com met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d'Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l'article L 321.3 du Code du Commerce). Artmarket avec son département Artprice, possède le label étatique « Entreprise Innovante » par la Banque Publique d'Investissement (BPI) (pour la deuxième fois en novembre 2018 pour une nouvelle période de 3ans) et développe son projet d'acteur global sur le Marché de l'Art.

Communiqué d’Artprice du 18 mars 2021

La soif de nouveauté n’a pas lieu d’être étanchée sur un marché ultra-contemporain dont Phillips a fait son cheval de bataille. Le succès de ses ventes New Now, qui mixent signatures phares et jeunes artistes introduits pour la première fois dans l’arène des enchères, ne cesse de se confirmer.

Organisée le 3 mars, la dernière session New Now a suscité un véritable enthousiasme à travers le globe, les enchérisseurs ayant participé à la vente étant issus de près de 60 pays. La saison ne saurait mieux commencer pour Phillips qui obtient le montant le plus élevé de son histoire pour une vente de ce type (9,5 millions de dollars). De nouveaux records d’adjudications ont été établis pour 20 artistes, parmi lesquels Hernan BAS, Katherine BRADFORD et Igshaan ADAMS. Revenons ici sur quelques coups de marteau clef de cette vente.

« La saison ne saurait mieux commencer pour Phillips qui obtient le montant le plus élevé de son histoire. »

Seul lot millionnaire, une toile vibrante de couleurs achevée en 2017 par Matthew WONG s’est envolée un million au-dessus de son estimation optimiste. Le résultat final affiche 1,6m$ pour cette œuvre intitulée Lotus et réalisée peu avant la disparition tragique de l’artiste en 2019. Trois mois jour pour jour avant la dispersion de Lotus, Phillips vendait River at Dusk (2018) au seuil des 5m$, le record actuel de Wong. Après huit œuvres millionnaires vendues au cours de l’année dernière, Matthew Wong est toujours l’un des artistes les plus demandés du marché.

Les ventes à six chiffres

Outre la toile de Matthew Wong, une dizaine d’oeuvres sont parties pour plus de 100 000$ chacune, grâce à une sélection pointue et éclectique croisant la bad painting de Peter SAUL, les prémices de l’art multimédia avec Nam June PAIK, les lumières sensibles des toiles de Lucas ARRUDA ou une petite sculpture de John CHAMBERLAIN. Surtout, Phillips révise le record de l’artiste américain Hernan Bas, désormais établi à 352 800 $ (Downhill at Dusk (The Runaway)). Récemment exposée à New York (Lehmann Maupin en 2019), Paris et Hong Kong (galerie Perrotin en 2020), la peinture « expressionniste » d’Hernan Bas est déjà entrée dans les collections d’une vingtaine d’institutions culturelles parmi lesquelles le Whitney et le MoMA à New York. L’année s’annonce bien pour cet artiste dont le nom est en train de s’inscrire parmi les plus brûlants du marché.

Tout nouveau, déjà haut

Introduit aux enchères par Phillips il y a six mois, le jeune artiste ougandais Godwin Champs Namuyimba (né en 1989) confirme la cote d’une peinture explorant “la construction de l’identité en relation avec la race et l’individualité dans un contexte africain postcolonial”, pour reprendre les mots de l’artiste mis en exergue dans le catalogue de la maison de ventes. Godwin CHAMPS NAMUYIMBA répond à l’énorme demande actuelle en essayant, dit-il, “de critiquer les représentations stéréotypées des Noirs, tout en explorant les conflits et les tensions entre les idéologies de l’afrocentrisme et de l’eurocentrisme.“ Une recette gagnante pour sa peinture colorée et séduisante de 2020, The One That Got Away, emportée à plus de 22 000 $ contre une estimation comprise entre 8 000 et 12 000$.

Jammie HOLMES, 36 ans, met lui aussi l’identité noire-américaine au cœur de son travail. Il compterait déjà parmi ses clients le chanteur Lenny Kravitz et la conservatrice Beth Rudin DeWoody. Depuis son introduction dans le monde des enchères en décembre dernier (Christie’s New York), les cinq toiles proposées en salles se sont toutes vendues sans exception. La dernière, Toy Soldier a atteint 85 680 $. La semaine suivante, le 9 mars, Christie’s a vendu pour plus de 137 000$ This Week’s Last Supper, record actuel de l’artiste.

Peintre autodidacte originaire de Thibodaux, en Louisiane, néo-expressionniste autoproclamé et citoyen engagé, Jammie Holmes avait envoyé en mai dernier des banderoles dans le ciel de Dallas, Détroit, Miami, Los Angeles et New York sur lesquelles flottaient les derniers mots de George Floyd. Un geste poétique pour honorer la mémoire de George Floyd tout en dénonçant les violences policières et le racisme systémique.

Prodige américain de 28 ans déjà très courtisé, Vaughn SPANN confirme sa place sur le marché ultra-contemporain. Sa toile proposée par Phillips le 3 mars est partie pour 138 600$, mais l’artiste avait atteint 100 000$ de plus en décembre dernier avec Big Black Rainbow (Deep Dive), une œuvre de 2019. Vaughn Spann est déjà très suivi par les collectionneurs internationaux, après deux expositions personnelles à la galerie Almine Rech à New York et à Bruxelles.

Inattendu est le succès remporté pour Brandon LANDERS, dont la toile Baby Broodie…(2017) s’est envolée pour 44 100$, plus de cinq fois l’estimation haute. Une envolée impressionnante pour une première fois aux enchères. L’artiste de 35 ans, qui vit à Bakersfield, en Californie, cite Jean-Michel Basquiat et Leon Golub comme sources d’inspiration. Sa peinture efficace, incisive et rafraîchissante, répond parfaitement à la demande actuelle des collectionneurs.

Lors de sa vente New Now New York de septembre dernier, Phillips avait déjà introduit six nouveaux artistes aux enchères. Pour repérer avant ses concurrents les plus prometteurs, la société de ventes est devenue, l’été dernier, le partenaire exclusif de la société Articker, base de données analysant les retombées médiatiques de plus de 150.000 artistes.

TOP 10 de la vente New Now du 3 mars 2021

a lire aussiMarché de l'artArt : Top 10 des adjudications records pour des artistes femmes nées en FranceMarché de l'artLe prix de la Fondation Florence et Daniel Guerlain est attribuée à Françoise PétrovitchMarché de l'artChristie’s génère 274,8m$ le 23 marsMarché de l'artRapport : le marché de l'art en 2020Marché de l'artFrais acheteurs : l’art est-il de plus en plus plus cher ?Marché de l'artPicasso, les céramiques flambent-elles ?