STDR : les régularisations fiscales devraient rapporter 9,3 milliards d'euros à l'État

10/10/2018 Par La rédaction
1 min de lecture

Le Gouvernement fait le point sur les dossiers en stock du service de traitement des déclarations rectificatives (STDR).

 

Le dispositif de régularisation des avoirs non déclarés à l’étranger institué en 2013 et géré par le STDR (service de traitement des déclarations rectificatives) mis en place par la DGFiP a obtenu des résultats supérieurs aux attentes :

De la création du dispositif jusqu’au 31 décembre 2017, le STDR a reçu plus de 50 000 demandes de régularisation (dossiers complets) représentant un montant d’avoirs de plus de 35 Mds€.

Sur le même sujet

Voir plus d'articles