Amende de 50% pour défaut de déclaration de l'IFU : les Sages retoquent la QPC

01/07/2022 Par La rédaction
3 min de lecture

 

 

Le Conseil Constitutionnel vient de décider qu'il n'y avait pas lieu de statuer sur la QPC portant sur la conformité au principe de proportionnalité des peines, de l’amende de 50 % qui sanctionne le défaut de déclaration des sommes versées à des tiers.

 

 

Pour mémoire, l’article 1736-I-1 du CGI dans sa rédaction issue de l’ordonnance n° 2005-1512 du 7 décembre 2005 ratifiée par la loi du 12 mai 2009, rend la méconnaissance de l'obligation déclarative liée à l'imprimé fiscal unique

Sur le même sujet

Voir plus d'articles