L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Rapport IPP : Évaluation d’impact de la fiscalité des dividendes

Produits financiers
A propos de l'auteur L’Institut des politiques publiques (IPP) a été créé par PSE et est développé dans le cadre d’un partenariat scientifique entre PSE-École d’Économie de Paris et le Groupe des écoles nationales d’économie et de statistique (GENES). L’IPP vise à promouvoir l’analyse et l’évaluation quantitatives des politiques publiques en s’appuyant sur les méthodes les plus récentes de la recherche en économie.

Communiqué du 10 octobre 2019

L’Institut des politiques publiques vient de mettre en ligne son dernier rapport intitulé «Évaluation d’impact de la fiscalité des dividendes» (Rapport IPP n°25)

Auteurs : Laurent Bach, Antoine Bozio, Brice Fabre, Arthur Guillouzouic, Claire Leroy, Clément Malgouyres

Présentation du rapport

Cette étude a été commanditée par la commission des finances du Sénat afin d’apporter un éclairage sur les impacts de la mise en place du prélèvement forfaitaire unique (PFU) en 2018.

L’objectif de l’étude est de présenter les premiers résultats de l’impact du PFU – à l’aide des quelques sources de données déjà disponibles – et de présenter une évaluation plus complète de la réforme de 2013 ayant supprimé le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL). Une attention particulière est donnée à l’évaluation d’impact de la fiscalité sur les revenus du capital sur la distribution de dividendes, sur les possibles effets d’optimisation ou de déplacement des revenus, ainsi que sur les effets économiques réels sur l’investissement.

Ce rapport sera complété par la Note IPP n°46 (à paraître) « Quelles leçons tirer des réformes de la fiscalité des revenus du capital ?» , qui sera présentée le 15 octobre à l’occasion de la grande conférence sur l’évaluation du budget 2020.

a lire aussiImpôt sur les sociétésDividendes versés à un gérant majoritaire de SARL : les charges sociales supportées par la société débitrice sont déductibles