Un sénateur interroge le gouvernement sur la fiscalité applicable aux « non-fungible tokens » ou NFT

17/04/2021 Par La rédaction
2 min de lecture

Le sénateur de l’Oise Jérôme Bascher a interrogé le ministre de l’économie, des finances et de la relance sur la fiscalité applicable aux jetons non fongibles (« non-fungible tokens » ou NFT).

Popularisés pour la première fois en 2017, les NFT ont connu une soudaine médiatisation à l’automne 2020. Surfant sur la vague du bitcoin, fongible, et de ses records, les NFTs sont pourtant assez différents des crypto-actifs classiques : les tokens non fongibles sont uniques et identifiables. Ainsi, deux jetons créés ne seront pas exactement identiques et interchangeables, chacun aura des caractéristiques spécifiques pour le définir.

Depuis 2017, les NFT ont bien changé. Il est désormais possible