L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Les Émirats arabes unis rejoignent le cadre inclusif sur BEPS

Evasion fiscale
A propos de l'auteur L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) est une organisation internationale qui œuvre pour la mise en place de politiques meilleures pour une vie meilleure. Notre objectif est de promouvoir des politiques publiques qui favorisent la prospérité, l’égalité des chances et le bien-être pour tous. Nous nous appuyons sur près de 60 ans d’expérience et de connaissances pour préparer le monde de demain. En étroite collaboration avec les pouvoirs publics, les acteurs économiques et sociaux ainsi que les représentants de la société civile, nous établissons des normes internationales et proposons des solutions fondées sur des données factuelles en réponse aux défis du monde d’aujourd’hui. De l'amélioration des performances économiques à la création d'emplois, de la promotion de systèmes éducatifs efficaces à la lutte contre l'évasion fiscale internationale, nous sommes un forum et un centre de connaissances uniques. Nous mettons des données, analyses et conseils sur les politiques publiques à la disposition des dirigeants tout en facilitant le partage d’expériences et de bonnes pratiques entre les pays et les acteurs du changement.

Article de la rédaction du 16 mai 2018

Les Émirats arabes unis sont devenus la 116ème juridiction à adhérer au cadre inclusif sur BEPS qui a été créée en janvier 2016, après que les dirigeants du G20 aient demandé la mise en œuvre du paquet BEPS en octobre 2015 et demandé à l’OCDE de développer un cadre plus inclusif avec la participation des pays et juridictions non membres du G20, y compris les pays en développement.

Les membres de ce cadre inclusif (CI) ont la possibilité de travailler ensemble sur un pied d’égalité avec les autres pays de l’OCDE et du G20 pour mettre en œuvre le paquet BEPS de manière cohérente et pour développer de nouvelles normes pour résoudre les problèmes BEPS restants.

Le fait de faire partie de ce CI facilitera la mise en œuvre des normes minimales convenues, ainsi que des processus d’évaluation par les pairs, et apportera un soutien supplémentaire aux Émirats arabes unis.

L’OCDE se félicite de l’engagement des Émirats arabes unis à mettre en œuvre les quatre normes minimales anti-BEPS.

a lire aussiDroits de mutationImpôt sur les successions : l’OCDE favorable à une limitation des exonérations et des allégements fiscauxEvasion fiscaleBercy commente au BOFIP les stipulations de convention multilatérale BEPS retenues par la FranceConventions fiscalesL’imposition des gains en capital dans l’Etat de la source ne prive pas l’Etat de résidence de son droit résiduel de taxationCommerce électroniqueAdapter la fiscalité des entreprises à une économie mondiale numérisée : les 7 recommandations du CPOCommerce électroniqueNumérisation de l’économie : une base commune d’imposition suspendue à un accord politique