L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Modalités de mise en oeuvre du délai spécial de reprise en matière de taxe d'habitation et de taxe foncière

Impôts Fonciers

Article de la rédaction du 9 juin 2011

L’article L. 173, al. 1 du LPF prévoit que le délai de reprise de l’administration en matière de taxe foncière sur les propriétés bâties et de taxe d’habitation peut être exercé jusqu’au 31 décembre de l’année suivant celle au titre de laquelle l’imposition est due (soit, à titre d’illustration, le 31 décembre 2010 pour les taxes dues au titre de l’année 2009).

Jusqu’à présent, ce délai n’était susceptible d’être prorogé que dans l’hypothèse où une rectification du revenu imposable à raison duquel ils avaient été accordés à tort, conduisait à remettre en cause les dégrèvements ou exonérations primitivement reconnus.

L’article 37 de la loi de finances rectificative pour 2009-III a aménagé les conditions d’application du délai de reprise dérogatoire afin d’en faciliter la mise en œuvre et de le généraliser à toutes les rectifications de taxe foncière sur les propriétés bâties ou de taxe d’habitation tenant à la situation du contribuable au regard de l’impôt sur le revenu.

La présente instruction commente ces dispositions.

a lire aussiImpôts FonciersLes cabanes de pêcheurs à l'épreuve des impôts locauxImpôt sur la fortuneUne péniche amarrée à quai présente un caractère mobilier l’excluant de l'assiette de l'IFIImpôts FonciersPas de dégrèvement de taxe d'habitation pour les propriétaires n'ayant pu accéder à leur de résidences secondaires pendant le confinementImpôts FonciersPaiement de la taxe foncière : le Gouvernement accorde 3 mois de report aux entreprises impactées par les mesures sanitairesTransition énergétiqueAssouplissement des modalités de l’exonération de taxe foncière sur les logements économes en énergie