L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Les grandes tendances du mécénat d'entreprise en 2010

Impôt sur les sociétés
A propos de l'auteur Admical est une association reconnue d’utilité publique qui développe en France la pratique du mécénat depuis 1979. Elle rassemble et représente tous les mécènes auprès des pouvoirs publics et des instances internationales. Ses travaux sont notamment à l’origine de la loi du 1er août 2003 qui favorise le développement du mécénat. Observatoire du mécénat, Admical organise des conférences (Mécènes Forum, Labs...) et publie des études et des ouvrages destinés à tous les acteurs du mécénat : le Baromètre du mécénat d’entreprise, le Baromètre du mécénat des entrepreneurs, le magazine mécènes, le e-Répertoire des mécénes, Mécènes sans frontières... En matière de formation, l’Institut Admical est un organisme de référence pour les mécènes et les porteurs de projets. Ses séminaires et formations leur permettent de professionnaliser leur démarche de mécène ou de fundraiser. Admical anime un réseau de près de 200 membres de toutes tailles et tous secteurs économiques qui interviennent dans tous les domaines de l’intérêt général : environnement, social, éducation, santé, culture, recherche, sport. Elle accompagne ses Adhérents dans la gestion et l’évolution de leur politique de mécénat sur le plan stratégique, juridique et fiscal.

Enquête d’ADMICAL du 11 octobre 2010

Mécénat d’entreprise : la pratique se diffuse et se diversifie

ADMICAL- Carrefour du mécénat d’entreprise a dévoilé lundi 11 octobre 2010 les résultats de l’enquête ADMICAL-CSA Le mécénat d’entreprise en France en 2010, lors d’un colloque consacré aux enjeux et perspectives du mécénat. Publiée tous les deux ans par ADMICAL, cette enquête de référence donne la température de l’implication des entreprises dans l’intérêt général en dévoilant les grandes tendances du mécénat.

Bilan suite à deux années de crise économique :

  • en 2010, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’engager dans le mécénat, mais les budgets ont diminué.

  • Les domaines plébiscités par les entreprises évoluent, marquant la fin d’une ère dominée par le mécénat culturel.

Davantage de mécènes … mais des moyens en baisse

Le mécénat suscite des vocations de plus en plus nombreuses chez les entreprises : 27 % des entreprises de plus de 20 salariés pratiquent le mécénat en France, ce qui représente une hausse de 17 % par rapport à 2008 et porte à environ 35 000 le nombre d’entreprises mécènes en France.

C’est chez les grandes entreprises que l’essor du mécénat est le plus impressionnant : aujourd’hui, 43 % des entreprises de plus de 200 salariés pratiquent le mécénat, contre 26 % en 2008.

En 2010, le mécénat d’entreprise représente 2 milliards d’euros, soit une diminution de 20 % par rapport à 2008.

Les effets de la crise, encore peu sensibles en 2009, sont aujourd’hui bien présents. Les perspectives sont néanmoins rassurantes : 83 % des entreprises vont accroître ou stabiliser leurs actions de mécénat dans les deux ans.

L’essor des actions solidaires et du mécénat croisé : En premier lieu, les entreprises soutiennent le social, l’éducation et la santé (58 %), puis le sport (48 %), la culture et le patrimoine (37 %), la solidarité internationale (19 %), l’environnement (12 %) et enfin la recherche (7 %).

Les frontières entre les domaines d’intervention n’ont jamais été aussi poreuses : les domaines soutenus par les entreprises évoluent vers un mécénat croisé, souvent à la frontière de plusieurs disciplines.

Budgets : la chute du mécénat culturel

Si la culture est encore soutenue par 37 % des entreprises, elle ne représente plus que 19 % du budget du mécénat, soit environ 380 millions d’euros (contre 39 % en 2008, avec 975 millions d’euros) à égalité avec le sport et loin derrière le social, l’éducation et la santé qui représentent 36 % du budget, soit approximativement 720 millions d’euros.

Grands groupes et PME : les deux visages du mécénat

85 % des mécènes sont des entreprises de 20 à 200 salariés :

  • l’engagement des PME se confirme et dessine les contours d’un mécénat ciblé, enraciné localement, soucieux de la réputation de l’entreprise sur son territoire.

  • Les grandes entreprises, qui représentent 63 % du budget, ont un mécénat plus diversifié dans ses modalités, son périmètre et les causes soutenues, aussi important pour l’entreprise en interne qu’en externe.

a lire aussiRevenus professionnelsDe l'éligibilité des fonds de dotation redistributeur au régime fiscal du mécénatImpôt sur les sociétésPrécisions relatives aux fonds de dotation redistributeurs au regard du régime fiscal du mécénatImpôt sur les sociétésRégime fiscal du mécénat : cas des établissements déclarés d'OSBL dont le siège se situe en dehors de l'espace européenImpôt sur les sociétésBercy commente au BOFIP les dernières réforme de la réduction d'impôt en faveur du mécénat