Intégration fiscale : le groupe formé par une société mère ne cesse pas d’exister lorsqu’elle modifie son option

30/11/2018 Par La rédaction
3 min de lecture

Les sénateurs ont adopté un amendement à l’article 12 du PLF2019 actuellement examiné en séance publique au Sénat qui prévoit, en matière d’intégration fiscale, que lorsqu’une société mère substitue une nouvelle option à celle initialement exercée, le groupe formé par une société mère ne cesse pas d’exister.

 

Pour mémoire l’article 12 du PLF2019 vise à sécuriser le régime de l’intégration fiscale au regard du droit de l’Union européenne.

Il modifie les modalités de détermination du résultat d’ensemble du groupe fiscalement intégré.

Sur le même sujet

Voir plus d'articles