Les aménagements 2017 du crédit d’impôt pour les métiers d’art commentés au BOFIP

08/06/2017 Par La rédaction
1 min de lecture

L’article 65 de la loi de finances pour 2017 a prorogé de trois ans le crédit d’impôt en faveur des métiers d’art et a étendu le bénéfice du dispositif aux entreprises oeuvrant dans le domaine de la restauration du patrimoine. Bercy vient de commenter ces aménagements.

Les entreprises qui engagent des dépenses de conception de nouveaux produits dans le secteur des métiers d’art et des savoir-faire traditionnels peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt institué par l’article 45 de la loi de finances rectificative pour 2005 (Art. 244 quater O du CGI).

L’article 65 de la LF pour 2017 a prorogé de trois ans le crédit d’impôt en faveur des métiers d’art (CIMA) qui arrivait à échéance au 31 décembre 2016.