L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Suppression de la représentation fiscale pour les assujettis communautaires

Article de la rédaction du 11 février 2002

Par décision en date du 17 octobre 2000, le Conseil de l’Union européenne a adopté la directive n° 2000/65/CE modifiant la directive 77/388/CEE en ce qui concerne la détermination du redevable de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

L’article 57 de la loi de finances rectificative pour 2001 transpose cette directive en droit interne en supprimant, à compter du 1er janvier 2002, la représentation fiscale pour les assujettis établis dans un autre Etat membre de la Communauté européenne qui réalisent des opérations imposables en France ou doivent y accomplir des obligations déclaratives.

La présente instruction a pour objet :

  • de préciser le champ d’application de cette mesure et les principes applicables à compter du 1er janvier 2002 ;

  • de définir le dispositif de gestion mis en place ;

  • et de présenter les modalités particulières concernant les assujettis établis dans un autre Etat membre de la Communauté européenne qui réalisent exclusivement des opérations en suspension du paiement de la TVA ou pour lesquelles ils sont dispensés du paiement de la taxe.

a lire aussiTVADémembrement de propriété "ab initio" : quid du transfert à l'usufruitier du droit à déduction de la TVA par la SCI nu-propriétaireCommerce électroniqueBercy soumet à consultation publique ses commentaires des nouvelles règles de TVA applicables au commerce électroniqueFiscalité communautaireCovid-19 : le Conseil de l'UE adopte une exonération temporaire de TVA « Buy and Donate »Dispense de TVAVente d'un immeuble ancien et 257 bis : la qualité de redevable du cessionnaire est impérativeCommerce électroniqueNouvelles règles de TVA pour le commerce électronique au 1er juillet 2021TVAL'ouverture d’une procédure de faillite à l’égard d’un opérateur économique n'entraîne pas automatiquement la régularisation de la TVA déduite