Le mandat de représentation pour recevoir les propositions de rectification doit être suffisamment précis

20/07/2021 Par La rédaction
2 min de lecture

Le mandat confié à une société qui ne prévoit pas qu’elle était mandatée pour recevoir les documents adressés par l’administration dans le cadre d’éventuelles procédures, notamment de rectification, n’emporte pas élection de domicile du contribuable auprès de son mandataire.

Rappel des faits :

La société Z a fait l’objet d’une proposition de rectification en date du 22 mars 2011, rehaussant la valeur de la villa d’Antibes acquise par elle le 2 avril 2008 au prix de 1 580 000 € à hauteur de la somme de 4 994 703 € et lui réclamant en conséquence un rappel d’imposition de 173 773 € .

Elle a contesté la décision d’admission partielle de sa demande de dégrèvement en date du 23 septembre 2013 et

Sur le même sujet

Voir plus d'articles