Plus-value et exonération résidence principale : de l'importance de justifier de diligences pour vendre dans les meilleurs délais

18/07/2022 Par La rédaction
4 min de lecture

La juridiction administrative vient de rappeler que si un immeuble ne perd pas sa qualité de résidence principale du seul fait que le cédant a libéré les lieux avant la cession, c'est à la condition que la vente intervienne dans un délai qui puisse être regardé comme normal, délai qui  est notamment apprécié à la lumière des diligences effectuées par le contribuable pour la mise en vente du bien.

 

En principe pour bénéficier de l’éxonération de plus-value immobilière au titre de la "résidence principale" le logement doit être la résidence principale du cédant au jour de la cession.

Pour autant l’administration admet, lorsque l’immeuble a été occupé

Sur le même sujet

Voir plus d'articles