L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Création un crédit d’impôt solidarité pour les contribuables hébergeant gratuitement un réfugié

Impôt sur le revenu

Article de la rédaction du 16 octobre 2018

Dans le cadre de l’examen de la première partie du PLF2019 en séance publique les députés ont adopté un amendement collectif ayant pour objet de créer un crédit d’impôt solidarité pour les foyers hébergeant gratuitement un réfugié, en France depuis moins d’un an.

«Cette mesure a pour objectif de permettre une meilleure intégration des réfugiés en France», souligne l’exposé des motifs de l’amendement.

En pratique, les dépenses engagées par les contribuables domiciliés en France pour l’hébergement d’un réfugié, ayant obtenu son statut depuis moins d’un an, ouvriront droit à un crédit d’impôt sur le revenu.

Le crédit d’impôt serait égal à 5 € par nuitée attestée par une association mentionnée à l’article 200-1-a ou b du même code dans la limite d’un plafond annuel de 1 500 €.

Les associations en charge de l’hébergement des réfugiés, délivreront les certificats permettant aux particulier de demander le crédit d’impôt.

Ce crédit d’impôt dont les conditions d’obtention seront précisées par décret sera intégré dans notre CGI après l’article 200 bis sous l’article 200 ter.

a lire aussiSuivi législatifLes députés ont adopté la première partie du PLF 2022Suivi législatifPLF2022 : Suite des amendements adoptés en séance publiqueSuivi législatifPLF2022 : Pourboires, revenu exceptionnel et FRUP à l'honneur en séance publiqueImpôt sur les sociétésCrédit d’impôt spectacles vivants musicaux : le producteur doit être l’employeur de l’artiste principalRevenus professionnelsLes simples adaptations de procédés, techniques ou produits existants ne sont pas éligibles au crédit d'impôt métier d'artRevenus professionnelsLes associés non résidents de SCI ne sont pas éligibles au crédit d'impôt "abandon de loyers"