Constitutionnalité de la déductibilité de l'assiette de l'ISF des dettes du redevable à l'égard de ses héritiers ou de personnes interposées

20/05/2019 Par La rédaction
1 min de lecture

Selon le Conseil Constitutionnel, le renvoi opéré par l’article 885 D du CGI, dans sa rédaction résultant de la loi de finances pour 1989, à l’article 773-2° du même code est conforme à la Constitution.

Selon l’article 885 D du CGI les règles d’assiette et les sanctions applicables en ISF sont, sous réserve de dispositions particulières, celles des droits de mutation par décès.

En application des dispositions de l’article 768 du CGI à l’article 774 du CGI certaines dettes peuvent être admises en déduction soit en totalité soit partiellement. Elles peuvent également faire l’objet d’une imputation spéciale.

Pour