L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Plus-value immobilière et abattement pour durée de détention : situation au 30 novembre

Article de la rédaction du 29 novembre 2010

L’enjeu : la soumission ou non à la CSG dès le 1er € des plus-values immobilières bénéficiant d’un abattement de 10 % à compter de la sixième année.

Rappelez-vous nous vous avions laissé, le 20 novembre dernier :

  • sur une certitude : l’adoption par le sénat de l’amendement I-3 du sénateur Marini visant à supprimer la soumission aux prélèvements sociaux dès le 1er euro des plus-values immobilières bénéficiant de l’abattement de 10% à compter de la sixième année ;

  • Sur une incertitude : la réaction du député Gilles Carrez qui est à l’origine de la règle de l’assujettissement aux prélèvements sociaux des plus-values immobilières quelle que soit la durée de détention du bien (Admt I-28 adopté à l’issue des délibérations de l’Assemblée Nationale sur le PLF 2011).

Que s’est-il passé depuis cette date ?

  • Le Sénata, suite au scrutin du 24 novembre 2010, adopté la première partie du PLF pour 2011 et partant, son article 3 tel que modifié par l’amendement I-3 du sénateur Marini.Autrement dit, à ce jour, la soumission aux 12,3% de prélèvements sociaux, des plus-values immobilières portant sur des immeubles (hors résidence principale) détenus depuis plus de quinze ans n’existe plus.

  • Quid de l’avenir ? Contacté par la rédaction, le député Gilles Carrez n’a pas souhaité répondre à notre interrogation concernant une possible réintroduction de son amendement. Si certains anticipent déjà la réapparition de cette mesure dans le cadre de la loi de finances rectificative pour 2010, nous n’y croyons pas.

En revanche, comme nous l’avons déjà précisé, « il faut se dire que ce n’est que partie remise. En effet, les plus-values immobilières seront au cœur de la réforme sur la fiscalité du patrimoine, comme l’a indiqué le Président de la République et plus récemment le Sénateur Marini dans son Rapport ».

a lire aussiPlus-values immobilièresPlus-value et exonération résidence principale : le diable se niche dans les détailsSuivi législatifLes principales mesures fiscales de la Loi de Finances Rectificative pour 2021Plus-values immobilièresPlus-value : la détention d’un droit démembré sur un bien affecté à la résidence principale prive le cédant de l'exonération « résidence secondaire »Suivi législatifLe Sénat a adopté avec modifications le projet de loi de finances rectificative pour 2021Suivi législatifPLFR2021 : La commission des finances de l'Assemblée Nationale a adopté le projet de loi de finances rectificativeSuivi législatifLes mesures fiscales du projet de Loi de Finances rectificative pour 2021 (PLFR2021)