Fusion et détermination du résultat servant au calcul de la réserve spéciale de participation de l'absorbante

25/05/2011 Par La rédaction
1 min de lecture

Question :

A la suite d’une opération de restructuration placée sous le régime spécial des fusions prévu à l’article 210 A du code général des impôts (CGI), la société absorbante doit-elle, pour la détermination du bénéfice servant au calcul de sa réserve spéciale de participation, prendre en compte les déficits antérieurs de la société absorbée transférés sur le fondement du II de l’article 209 du CGI, sous réserve de l’application de la limite d’imputation de cinq ans ?

Réponse :

Conformément

Sur le même sujet

Voir plus d'articles