Nouvelles conditions d'application du régime des sociétés mères issues de la loi de finances pour 2001

02/07/2001 Par La rédaction
Moins d'1 min de lecture

L’article 145 du code général des impôts autorisait jusqu'à présent l’application du régime des sociétés mères aux produits nets perçus par les sociétés ou organismes soumis à l’impôt sur les sociétés à raison de leurs participations qui représentaient au moins 10 % du capital de la société émettrice ou dont le prix de revient était au moins égal à 150 millions de francs.

 

Le 1 du III de l’article 9 de la loi de finances pour 2001 supprime le seuil de 150 millions de francs et abaisse corrélativement le seuil proportionnel de 10 % à 5 %.

Désormais, seules les participations représentant au moins 5 % du capital de la société