L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Le rescrit CIR roulant est officiellement en place depuis le 1er octobre 2016

Crédit impôt recherche-innovation

Article de la rédaction du 5 octobre 2016

Crédit photo : Romolo Tavani - stock.adobe.com

Bercy officialise à la la faveur d’une mise à jour de la base BOFIP-Impôt la mise en place d’un rescrit roulant pour le Crédit impôt recherche (CIR) initié par le gouvernement dans le cadre de son choc de simplification.

Jusqu’à présent les entreprises pouvaient solliciter un rescrit, opposable ensuite à l’administration fiscale, sur l’éligibilité au Crédit impôt recherche des dépenses de recherche qu’elles projetaient.

Ce rescrit ne valait que par rapport au projet précis qui a été décrit à l’administration.

Cette garantie est prévue par l’article L. 80 B-3° du LPF.

Le 3 février dernier, Manuel Valls a présenté 170 nouvelles mesures de simplification en faveur du développement économique et de l’emploi dont plusieurs concernaient spécifiquement les entreprises innovantes.

La mesure n°15 proposait à échéance Mi-2016 de mettre en place un rescrit roulant pour le Crédit impôt recherche (CIR).

C’est chose faite.

Désormais et depuis le 1er octobre, en cas de modification par l’entreprise du projet qui avait été décrit à l’administration, les entreprises ont la possibilité de solliciter une révision du rescrit initial. Dans ce cas, l’administration reste soumise au délai légal de traitement de 3 mois, mais instruira plus facilement la demande par sa connaissance préalable du dossier.

Ainsi l’administration souligne _« En cas de modification du projet de recherche pluriannuel initialement soumis à l’administration (par exemple la modification de certaines composantes de ce projet), les entreprises ayant déjà obtenu une prise de position formelle confirmant l’éligibilité de leur projet au crédit d’impôt recherche peuvent solliciter une révision de cette décision. Cette demande de révision doit être déposée au moins six mois avant la date limite de dépôt de la déclaration spéciale n° 2069-A-SD (CERFA n° 11 081). L’administration se prononce sur la demande de révision dans le délai de trois mois prévu au 3° de l’article L. 80 B du LPF.

Cette possibilité de demander une révision de la prise de position de l’administration à la suite d’une modification du projet de recherche initialement présenté est ouverte aux entreprises à compter du 1er octobre 2016.»_

Précisons que dans le cadre de cette mise à jour de sa base BOFIP-Impôt l’administration a mis à jour la liste des organismes chargés de soutenir l’innovation compétents pour apprécier l’éligibilité des projets de recherche au CIR. En effet, depuis le 7 novembre 2015, la société anonyme OSEO ne figure plus parmi les organismes chargés de soutenir l’innovation compétents pour prendre position sur l’éligibilité des projets de recherche au CIR en application de l’article L. 80 B-3°bis du LPF.

a lire aussiImpôt sur les sociétésDéduction fiscale au titre des investissements en outre-mer : absence de dépréciation des parts de la société de portageCrédit impôt recherche-innovationCIR : pas d'augmentation délai de constitution du dossier techniqueCrédit impôt recherche-innovationLa qualité de JEI ne constitue pas une prise de position de Bercy quant à l’éligibilité des projets de recherche au CIRCrédit impôt recherche-innovationRapport d'information sur le crédit d'impôt rechercheCrédit impôt recherche-innovationChoisir entre le CIR ou l’IS : bien plus qu’une bataille d’acronymes, un choix stratégiqueCrédit impôt recherche-innovationÉvaluation du Crédit d’impôt recherche - Rapport CNEPI 2021