Promesse de cession d'actions à un prix irrévocablement fixé : une libéralité constitutive d'un acte anormal de gestion ?

16/03/2022 Par La rédaction
5 min de lecture

Le Conseil d’Etat vient de juger que ne consent pas une libéralité constitutive d’un acte anormal de gestion une société qui souscrit, une promesse de cession d’actions à un prix irrévocablement fixé, au bénéfice d’un cadre dirigeant qui lève l’option dans le délai et revend plus cher à une société du groupe. La haute juridiction a considéré que la société cédante y trouvait un intérêt et ne s’appauvrissait pas. En effet, ainsi incité à développer le chiffre d’affaires de la société dont les titres sont cédés, le bénéficaire de la promesse permettait à la société cédante de valoriser sa propre participation.

Sur le même sujet

Voir plus d'articles