L'actualité fiscale en continu
FiscalOnline
Fiscalité du patrimoine
Fiscalité des entreprises
Transmission d’entreprises
Fiscalité internationale
E-fiscalité et Innovation
Fiscalité écologique
Outils fiscaux
On en parle
>Sources

Retenue à la source : travail à façon et notion de prestations fournies ou utilisées en France

Impôt sur le revenu

Article de la rédaction du 28 février 2019

Dans le cadre d’un rescrit publié le 27 février Bercy apporte des précisions sur la notion de prestations fournies ou utilisées en France au sens de l’article 164 B du CGI et pour l’application de la retenue à la source prévue à l’article 182 B du CGI dans le cas d’une prestation de travail à façon de fabrication de chaussures réalisées en Tunisie et commercialisées en France.

Question :

Une société française fabrique et commercialise des chaussures. Propriétaire des matières premières, cette société sous-traite la fabrication de chaussures à ses filiales établies en Tunisie puis, une fois les produits ré-expédiés, la société française commercialise les chaussures. La majeure partie des ventes de la société française est réalisée sur le sol français.

Le travail à façon de fabrication des chaussures réalisée par les filiales tunisiennes constitue-t-il une prestation de services utilisée en France au sens de l’article 164 B du code général des impôts (CGI) et pour l’application de la retenue à la source prévue au c du I de l’article 182 B du CGI ?

Réponse :

S’agissant d’une prestation de travail à façon, l’utilisation de la prestation de services intervient en Tunisie.

Les prestations ne pouvant être considérées comme fournies ou utilisées en France au sens de l’article 164 B du CGI, les dispositions de l’article 182 B du CGI ne sont pas applicables.